Le Groenland

De toutes les îles du monde, le Groenland ou Kalaallit Nunaat, est la plus grande. Avec une superficie de deux millions cent soixante quinze mille six cents kilomètres carrés, il fait quatre fois la France. Quatre-vingt pour cent du Groenland sont recouverts de L'Inlandsis, une calotte glacière pouvant atteindre 3 km d'épaisseur.

 

 

Les grandes migrations :

Plusieurs vagues de cultures se succédèrent. Les "Dorsé" venus du Nord-Est américain 800 ans avant JC, se développèrent dans l'Arctique canadien et au Groenland durant 2000 ans. Les "Thulés", 900 ans après JC, imposent leur culture dans tout l'Arctique et sont les ancêtres directs des eskimos d'aujourd'hui.

Peu avant l'an 1000, Erik Le Rouge vint d'Islande d'où il était banni et y fonde de petites colonies qui disparurent trois ou quatre siècles plus tard. Pendant ce temps, le Nord-Ouest de l'île vit arriver des immigrants eskimos venant des régions polaires et s'installant tout le long de la côte Sud. En 1721, le pasteur Hans Egede fonde une mission qui développera des activités commerciales. Les Groenlandais font alors le commerce des peaux, du lard et des dents de morse par l'intermédiaire d'une compagnie régie par des Danois.

Lorsque la guerre éclate, les relations avec le Danemark sont interrompues. Les Etats-Unis envoient des forces armées afin d'installer des radars et construire des aéroports. Les Groenlandais découvrent alors la civilisation occidentale. En 1953, par un amendement de la constitution danoise, le Groenland entre dans le royaume du Danemark. En 1979, l'île devint autonome avec un parlement élu par la population et se dote de son propre drapeau en 1985. En juin 2009, elle accède à une plus large autonomie qui lui permet de gérer ses ressources naturelles.

L
a population du Groenland est d'environ cinquante sept mille habitants. Sa capitale NUUK est peuplée de treize mille habitants. Les indiens les nommaient Eskimos, ce qui veut dire "ceux qui mangent de la viande crue". Ce nom est repris par les explorateurs européens. Entre eux, ils s'appellent INUIT, qui signifie "les hommes".

 

On distingue 3 groupes de langues au Groenland :

  • Le Kalatdlissut ou groenlandais de la côte occidentale.
  • L'Avanerssuarmiutut pratiqué par les esquimaux de la région de Thulé.
  • Le Tunumiutut de la côte orientale, région d'Ammassalik.